COLLOQUE DÉCOÏNCIDENCES

(DU THÉOLOGIQUE AU POLITIQUE)

LE COLLOQUE A EU LIEU LE 8 ET 9 DÉCEMBRE AU PATRONAGE JULES VALLES

 

 

 

Annoncé à l’ouverture de l’Association, le colloque aura finalement lieu les 8 et 9 décembre à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme.

Programme :

Mercredi 8 décembre 10h – 13 h : Fissurer ? (présidence : François L’Yvonnet)

-François Jullien : « Du concept de décoïncidence, du théologique au politique »

-Lee Keunse (professeur à l’Université de Kookmin, Corée) : « Le métaphysique, le culturel, le communautaire »

-Benoît Mathot (professeur à la Pontificia Universidad Católica de Valparaíso, Chili) : « D’un jardin à l’autre, lecture théologique de la décoïncidence »

– Marcello Ghilardi (professeur l’université de Padoue, Italie) : « Flexibilité de la raison. Entre le théologico-politique et le technico-économique »

-Discussion

14 h 30 – 18 h 30 : Décoïncidences à l’oeuvre (présidence : Linda Branco)

Table-ronde 1 : 14h30-15h30, Urbanisme, paysage, mise en scène

– Florence Mercier (paysagiste, Paris)

– Jacques Ferrier (architecte, Paris)

– Cyril Desclés (mefeur en scène, Sao Paolo, Paris)

Table-ronde 2 : 15h45-16h45, Peinture, tracé, visibilité

Marcello Ghilardi (professeur l’université de Padoue, peintre, Italie)

– Henri Darasse (philosophe-peintre, Sète)

– Renaud Chabrier (scientifique, artiste, Strasbourg)

Table-ronde 3 : 17h00–18h00, Musique

– Stéphane Gaulier (musicien et musicologue, Paris)

– Aurélien Dumont (compositeur, Paris-Tokyo)

Concert de clavecin

 

Jeudi 9 décembre 10h-13h Désobédiences (présidence : Daniel Bougnoux)

– Jean-Pierre Bompied (philosophe, Clermont-Ferrand) : « Du concept de décoïncidence »

– Bernard Bourdin (professeur de philosophie politique, ICP, Paris), « La Bible comme politique de la décoïncidence »

– Marc Guillaume (économiste, éditeur, Paris) : « L’Ellipse, figure de la décoïncidence »

– Pablo Jensen (physicien, CNRS, ENS Lyon) « Quelles sciences pour l’Anthropocène? Faut-il se résoudre à décoïncider de la révolution galiléenne? »

– Marc Lucas (professeur d’interculturalité, École des Mines Paris-Université de Pékin) « Pédagogie et décoïncidence »

– Discussion

14 h 00 – 18 h 00 Tables-rondes : Rouvrir des possibles (présidence : Sybille Persson)

Table-ronde 1, 14 h 00 – 15 h 00 : « Traduction et décoïncidence » :

-Esther Lin (traductrice du chinois, Ins/tut des hautes études chinoises, Collège de France)

-Erwin Landrichter (traducteur de l’allemand, Vienne)

-Lee Keunse (professeur à l’Université de Kookmin, Corée)

-François Jullien (chaire sur l’altérité)

Table-ronde 2, 15 h 15 – 16 h 15 : « Médias, média7on et décoïncidence » :

-Bertrand Delcourt (avocat, médiateur, Président du CEMA)

-Paul-Henri Moinet (consultant, directeur de Sinocle) -Nicolas Mar/n (journaliste)

-Marc Smia (consultant, Co-fondateur de Kea & partners)

Table-ronde 3, 16 h 30 – 17 h 30 : « Société et décoïncidence » :

-Philippe Rafe (historien, Unesco)

-Laurent Bibard (philosophe, Essec)

-Pablo Jensen (physicien, CNRS, ENS Lyon)

-Nicolas Schwalbe (psychologue, Sorbonne Paris Nord)

Conclusions : 17 h 30 – 18 h 00

Pot de clôture