Pratiques de la décoïncidence


Le séminaire “Pratiques de la Décoïncidence” a débuté en septembre 2020 (à la création de l’Association). Après une année à distance, les participants proposent maintenant des conférences à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, 54, bd Raspail, 75006 Paris.


CONFÉRENCE “CINÉMA ET DÉCOÏNCIDENCE”,
PAR JEAN-MICHEL FRODON, CRITIQUE DE CINÉMA
12 JANVIER 2022 DE 18H À 20H

Lien vers la vidéo ici

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l’émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l’Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l’université de St Andrews (Ecosse). Il publie ses critiques dans Slate et sur son blog https://projection-publique.com.


CONFÉRENCE DU PHYSICIEN PABLO JENSEN
24 NOVEMBRE 2021 DE 18H À 20H
Physique et décoïncidence 1 : la révolution Galiléenne, inspirée par l’Idéal de Platon

Lien vers la vidéo ici

 Dans “L’invention de l’Idéal”, François Jullien montre que Platon constitua une inspiration décisive pour la révolution scientifique Galiléenne, lui permettant de décoïncider de la science Aristotélicienne. À l’époque, l’idée d’expliquer le réel par l’impossible (Koyré) était une “idée folle”, et même aujourd’hui, personne “n’a pu expliquer pourquoi des phénomènes de la nature venaient si sagement se ranger sous les figures de la géométrie” (L’invention de l’Idéal, p 149). L’objet de mon exposé est d’apporter quelques éléments pour expliquer le succès de cette idée folle, en m’appuyant sur ma pratique de physicien et des travaux récents en sociologie et histoire des sciences. Je voudrais montrer comment la physique Galiléenne a rendu l’idéal pertinent pour contrôler le monde réel en développant deux points principaux : – une description empirique de l’émergence des objets mathématiques idéels et leurs liens avec la philosophie de Platon. – une description précise des pratiques de Galilée, montrant qu’il invente le détour par le laboratoire (plan incliné, pendule, balance) pour permettre l’explication des faits physiques par les mathématiques. 
En somme, la révolution Galiléenne a montré la puissance d’un Idéal qui, tout en restant extérieur à l’empirique, peut devenir pertinent pour ordonner notre pensée d’un monde dompté dans les laboratoires. Cette approche, qui donne un sens nouveau à l’idée de ”explication”, sera approfondie par Newton et conduira à la transformation du monde à l’origine de la profonde mutation écologique que nous vivons aujourd’hui.


PSYCHANALYSE ET DÉCOÏNCIDENCE PAR BENOIT SERVANT

Extrait de la conférence


PEINTURE ET DÉCOÏNCIDENCE PAR HENRI DARASSE, PEINTRE

Extrait de la conférence


MÉDIATION ET DÉCOÏNCIDENCE PAR MARC GUILLAUME ET BERTRAND DELCOURT

Extrait de la conférence


ARCHITECTURE ET DÉCOÏNCIDENCE PAR JACQUES FERRIER

Extrait de la conférence